Accueil Prévention Nos articles Quelques règles à respecter pour les cosmétiques « maison »

Quelques règles à respecter
pour les cosmétiques « maison »

Les cosmétiques du commerce sont souvent onéreux. Pour beaucoup, la tentation de réaliser soi-même ses produits est donc de plus en plus grande. Mais pour éviter de dilapider votre argent dans les matières premières ou de vous exposer à un risque allergique, quelques règles de base sont à respecter.

Choisissez des matières premières de qualité

L’intérêt de faire soi-même ses cosmétiques, c’est précisément de savoir ce que l’on y met et de privilégier des produits respectueux de votre santé et de l’environnement. Optez donc pour des matières premières végétales et d’origine biologique.

Soyez attentifs à l’hygiène

Fabriquer ses cosmétiques demande de respecter quelques règles d’hygiène. Lavez scrupuleusement votre surface de travail et vos mains et stérilisez vos contenants. Les pots en verre doivent être mis à bouillir dix minutes dans l’eau. Evitez également d’utiliser des ustensiles de cuisine en bois qui pourraient contenir des micro-organismes, mais servez-vous de cuillères et de fouets en métal.

Pensez à leur conservation

Les produits cosmétiques maison se conservent forcément moins longtemps que leurs homologues industriels bourrés de conservateurs chimiques. Réalisez donc de petites quantités pour tester votre recette. Si celle-ci vous parait satisfaisante, intégrez un conservateur naturel, comme le Cosgard. Celui-ci préservera la phase aqueuse de votre préparation des bactéries, moisissures et autres levures.

Ne faites pas l’impasse sur les précautions d’emploi

Même les ingrédients naturels peuvent être dangereux pour la santé. Les huiles essentielles, par exemple, sont des produits très concentrées pouvant être allergisants ou irritants à forte dose. En règle générale, testez toujours le produit sur une petite zone, comme l’intérieur de votre coude ou de votre main. Vous pourrez ainsi confirmer que vous ne faites pas de réaction allergique.

Etiquetez vos préparations

Au risque de vous retrouver avec des montagnes de pots à moitiés remplis et ouverts depuis une date inconnue, notez scrupuleusement vos préparations. Il est prudent d’y indiquer le nom du produit, les ingrédients utilisés, la date de fabrication et le type d’utilisation.

En respectant ces quelques conseils, il n’y a plus aucun obstacle à votre créativité.